Le Directeur Général

L’AGETIP est dirigé par un ingenieur polytechnicien. Monsieur Gaye El Hadj Malick est originaire de Podor, ou il est l’edile de la commune de NIANADANE. Cet ingenieur a vite fait ses preuves qui lui ont values la confiance de son Excellence Monsieur le president de la République du Sénégal, Macky Sall. Grace à sa competence et au devouement de son equipe, il a su mettre la barre tres haute. AGETIP est devenue grace à son leadership la premiere agence d’execution certifiée ISO dans toutes ses procedures. Ce qui justifie les nombreuses conventions signée aujourd’hui avec l’Etat centretal du Sénégal, et les 557 collectivités terrororiales qu’il compte.

Monsieur El Hadj malick GAYE

L’agence a été mise en place en 1989 par le gouvernement du Sénégal et la Banque Mondiale dans un contexte de morosité économique très difficile. Le Programme d’Appui aux Communes était l’un des plus grands programmes d’Agetip qui a reçu la satisfaction totale de la Banque Mondiale et jugé par un des départements de la Banque Mondiale.

AGETIP

Missions le notre agence

Agetip est l’un des outils les plus performants mis en place par le gouvernement du Sénégal pour la mise en œuvre des projets et programmes. L’une des missions de l’agence est de favoriser la création de PME/PMI mais aussi la création d’emplois pour lutter contre le chômage endémique surtout chez des jeunes. Notre mission c’est également de dynamiser la création de PME/PMI, les former, les encadrer pour en faire des entreprises très compétitives. Agetip a été créée aussi pour favoriser l’emploi des jeunes. L’agence évolue dans les tous les secteurs d’activité à commencer par la voirie urbaine, les pistes, l’assainissement, les forages, le bâtiment, l’addiction d’eau mais aussi le volet ingénierie sociale qui est une nouvelle forme de politique d’Agetip. C’est ce qui fait de nous l’une des meilleures agences en matière de réalisation de projet de développement. Nous sommes une structure d’exception que beaucoup de pays africains copient actuellement.

La jeunesse et le PME/PMI

L’appui de AGETIP

Agetip travaille avec plus de 2.000 entreprises sur la base de critères de sélection tels que la Transparence, l’Équité et l’Économie. Toutes les entreprises peuvent accéder aux marchés d’Agetip directement sans agrément. Il suffit juste de remplir les critères définis dans les dossiers d’appel d’offres. C’est la première agence qui favorise la création de PME/PMI, l’emploi des jeunes surtout pour les jeunes diplômés, l’agence est à la portée de tous. Je voudrai saisir cette opportunité pour lancer un message aux jeunes entrepreneurs, aux jeunes tout court de croire d’abord en eux, Agetip est une agence dédié à la jeunesse. La structure est là pour lutter contre le sous-emploi mais aussi pour la création d’emploi. Nos portes sont ouvertes à toute la jeunesse et aux jeunes diplômés de l’enseignement technique et professionnel mais aussi aux jeunes sortis de l’enseignement général. Nous sommes là pour favoriser les PME/PMI et les former mais aussi de former les personnels des Collectivités locales dans la gestion et la maintenance des infrastructures que nous réalisons.Donc l’Agetip est source d’espoir pour la jeunesse ainsi que les PME/PMI.

AGETIP est les Collectivités Torritoriales

Agetip est le partenaire privilégie des 557 Collectivités locales au Sénégal. Agetip garde donc ses fonctions premières mais réalise aussi les grands travaux comme le PRECOL, la réhabilitation des bâtiments administratifs, le programme d’hydraulique villageois la construction de ministères, la construction de pistes en milieu rural. C’est ce qui fait de nous l’une des meilleures agences en matière de réalisation de projet de développement territorial.

Avec l’Acte IIIde la décentralisation, le chef de l’État veut incarner une refonte majeure de l’action territoriale de l’État qui vise trois objectifs fondamentaux. Il s’agit de l’ancrage de la cohérence territoriale par une architecture administrative simplifiée, la planification des compétences entre l’État et les Collectivités locales, le développement de la contractualisation entre ces deux niveaux et enfin la modernisation de la gestion publique territoriale avec une réforme résolue des finances locales et une promotion des ressources humaines de qualité. Pour le chef de l’État, les quatre axes prioritaires corrélés à la réhabilitation de l’aménagement du territoire marquent une rupture majeure dans l’action publique. C’est pour vous dire que l’Acte III est un tournant décisif dans la consécration d’une gouvernance territoriale au Sénégal. Il est question pour le chef de l’État, d’organiser le pays à travers cette réforme en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable. L’Acte III de la décentralisation est un gage indispensable pour reconstruire les dynamiques territoriales. Pour Macky Sall, c’est aussi rendre l’État davantage orienté vers l’équité sociale et territoriale. De même que la promotion durable des ressources du terroir. Un esprit de cloisonnements territoriaux auquel l’État doit apporter des réponses durables.

AGETIP-test

GRATUIT
VOIR